PX

Px en force
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire sans titre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: L'histoire sans titre   Ven 28 Sep - 23:26

Avant d'écrire l'histoire, je tenais à te féliciter Claire pour ce super méga génialissive site !!!!!!!!


Pour cette histoire, je vous fais cadeau de 2 coupures ! Bonne lecture !


L' histoire sans titre





Personnages :
- Roch Voisine
- Robbie Williams
- Horian le pion
- Jean Indicho le producteur


16h25, la cloche va bientôt sonner ! Il ne faut absolument pas que je rate mon bus ! La cloche sonne, je note mes devoirs, je sors du lycée et je coure vers mon arrêt de bus. Aïe aïe aïe ! Déjà 33, vite, vite, vite, je vois mon bus qui va partir, plus vite ! Ouf, j'y suis ! Je m'assoie, le bus démarre. Ah ! J'allais oublier de me présenter ! Je m'appelle Océane, j'ai 17 ans, je suis lycéenne à St Ambroise à Chambéry et cette année, je passe mon bac. J'ai les yeux verts avec un peu de bleu et de marron, les cheveux châtains et bouclés, des lèvres pulpeuses (que j'adore mettre en évidence avec un crayon rose discret), je suis aussi grande et mince. J'adore le sport et la musique : je fais du piano ! Je suis aussi une grande fan de Robbie Williams et Roch Voisine. Donc, revenons à notre bus. Je le prend tous les vendredis pour rentrer chez moi sauf quand Horian (le surveillant du lycée) me ramène (je le connais bien et nous nous entendons parfaitement). Iiiiii …. Le bus s'arrête, je descend et me rend chez moi. Arrivée las-bas, je sonne à la porte, ma mère m'ouvre. Elle me dit :
<< Bonjour ma puce ! Ta journée s'est bien passée ?
- Oui super bien ! Seulement, en cours d'histoire j'ai cru que j'allais m'endormir ! Ce prof est vraiment le plus soporifique du lycée !
- Océane ! me dit-elle avec un grand sourire de complicité >>
J'arrive dans le salon et là je vois …



J'arrive dans le salon et là, je vois un homme vêtu d'un jeans, d'une veste de costar, d'une chemise bleue et d'une paire de baskets assis à la table et parlant avec mon père. Il ne m'a pas remarqué. A si ! Il dit :
<< Voilà la star ! >>.
Je m'assois à la table, interloquée par cette expression bizarre. Maintenant, je distingue mieux son visage : il a des cheveux courts et brins et de beaux yeux marrons lui donnant un petit côté ténébreux (j'adoooore ça chez les mecs !). Cependant, il me semble qu'il a la quarantaine. Il dit :
<< Bonjour ! Je m'appelle Jean Indicho et suis producteur dans l'entreprise MPT (Mondial Produceer of Talents), et comme son nom l'indique, c'est une entreprise mondiale qui recrute tous les jeunes talents que nous trouvons. C'est pourquoi je me permet de venir chez vous pour vous parler de mon offre. >>
Je ne m'en n'était pas aperçue mais j'avais la bouche grande ouverte de stupeur et d'ébahissement. Je n'en revenais pas. Il continue :
<< Je vous ai choisie pour un album en trio avec les très célèbres Roch Voisine et Robbie Williams.
- Roch Voisine et Robbie Williams ! dis-je avec exclamation, mais je n'en suis pas à la hauteur !
- Bien sûr que si, mademoiselle, sinon je ne serai pas venu jusqu'ici. Je viens de New York et maintenant, j'attend votre réponse. Vos parents sont d'accord.>>
C'est pas possible ! Je suis extrêmement contente mais mes amis et ma famille, ces êtres chers que j'aime plus que tout … en même temps, il n'y aura pas deux occasions comme celle-ci…




<< Tu sais Océane, me dit ma mère, c'est une occasion inespérée de pouvoir rencontrer des gens comme ça .
- C'est évident … C'est décidé, je viens avec vous ! dis-je à Mr Indicho.
- Très bien, tu n'as plus qu'à faire ta valise. Nous voyagerons dans un magnifique jet. Nous décollerons lorsque je serai revenu à l'aéroport c'est-à-dire maintenant.
- Attendez-moi, je n'en ai pour pas longtemps. Mais comment je vais faire pour le lycée ?
- Il n'y a aucun problème, tout est réglé, ton bac, tu l'as déjà avec les résultats brillants que tu as passés cette année. Félicitation ! Avec mention très bien aussi.
- C'est trop génial !!! Alors je fêterai ça avec vous dès mon retour, dis-je à mes parents et mon frère. >>
Je m'empressa de faire ma valise et je dis au revoir à toute ma famille. Les au revoirs sont difficile mais ma mère m'a dit que j'allais passer de bons moments et que je devais les vivre à 200 %. Je suis bien d'accord avec elle. Maintenant nous partons à bord d'une magnifique BM conduite par un chauffeur. Je suis à l'arrière à côté de mon nouveau producteur. Nous parlons de musique. Je suis si impatiente de voir mes deux idoles !!! Mais Mr. Indicho me dit qu'il ne faut pas moins de 7 heures avant d'arriver. Tant pis, je prendrai mon mal en patience ! Je ferai mieux de ne pas trop me réjouir et de garder mon self-control parce que si j'arrive dans ce tel état d'excitation, je vais les effrayer ! Enfin, nous arrivons à l'aéroport d'Aix les Bains. Nous contournons les douanes et tout le tralala puis soudain je vois le jet : il est comme on me l'a dit MA-GNI-FI-QUE ! Noir, tout noir même, assez petit mais tellement esthétique ! On me prend mes bagages et nous entrons dans l'avion. C'est sonctueux ! Un vrai palace ! Il y a des canapés de part et d'autre des côtés en velours rouge, des posters et photos de plein de chanteurs célèbres et une table basse au milieu des canapés. Seulement quelque chose m'intrigue : il n'y a pas de ceintures de sécurité. Je demande et on me répond que cet avion est si perfectionné que l'on ne sent ni le décollage, ni l'atterrissage, pas même au niveau des oreilles. On me fait m'asseoir et nous décollons. Je regarde au hublot et effectivement, c'est incroyable : aucune secousses ! Pas même un petit sursaut ! Vraiment très confortable ce jet. Je divague dans mes pensées … bouh ! malheur à moi, je vais vite oublier ce que je viens de penser ! Non mais n'importe quoi … Enfin bref … Je suis seule : Mr Indicho viens d'aller voir le pilote. Je décide de méditer, ça me fera du bien. Après tout, autant utiliser le temps libre correctement. Je me met dans la position du lotus et essaye de faire le vide tel le ciel qui s'éclaircit à chaque départ d'un nuage … Une heure plus tard, le beau ténébreux revient et me dit :
<< Le voyage se passe-t-il bien ?
- Parfaitement bien je dirai même !
- C'est une bonne chose alors, me dit-il avec un sourire. Je vais vous dire comment se passera cet album : ce sera un album assez rock avec des histoires de cœur etc … On tournera aussi des clips.
- Génial ! Je pense que ça ne va être que des parties de plaisir !
- Comme vous dites.
- Vous pouvez me tutoyer, lui dis-je avec un sourire
- Toi de même ! il regarde au hublot et dit : c'est la nuit, tu peux dormir dans la cabine qu'il y a au fond à droite, il y a un lit. Pour ma part, je serai dans celle de gauche.
- Merci, alors bonne nuit !
- Bonne nuit à toi aussi. >>

(Note de l'auteur : et on ne pense rien !!!!!!!!!! surtout si on a compris la signification du nom : Indicho (mettez les lettres d'une certaine manière))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 9:29

Je met la suite puisqu'il me semble que tout ça je l'ai déjà mis sur l'autre site :


<< I didn't want to have to make you cry
I didn't want to say goodbye
I couldn't bare to face the truth
But I was me and you were you >>
Tiens c'est bizarre. Je connais cette chanson, mais pourquoi est-ce qu'il n'y a qu'une guitare sèche comme instrument ? Je me retourne, essaye d'ouvrir un œil et là, qui je vois ?! Roch Voisine me chantant une chanson super belle avec sa guitare !!! Je me lève d'un bond et lui dit :
<< Bonjour ! (je me regarde et je m'aperçois que je suis en chemise de nuit !) Oh mon dieu ! Excusez-moi d'être dans cette tenue …
- Bonjour, ça ne fait rien !
- Quel réveil ! Merci beaucoup ! Vous devez être Mr. Roch Voisine ?
- C'est ça ! Et vous, Océane.
- Oui, exactement, dis-je avec un grand sourire. Mais où sommes-nous ?
- A New York ! Bienvenue aux Etats Unis ! Ca fait deux heures que l'avion a atterri mais ne vous en faites pas, c'est pas grave, au contraire nous allons pouvoir faire connaissance, mais d'abord, je vous suggère de vous habiller.
- Vous avez entièrement raison !>>
Donc je me r-habille en quatrième vitesse et le rejoint le plus vite possible dans la cabine. Il est assis sur un canapé et m'attend. Mon dieu, je meurs !!! Il est trop beau ! Un beau brin ténébreux encore une fois et cette fois avec de magnifiques yeux bleus dont on ne ressort pas une fois plongé dedans.
<< Tout est bon ?
- Oui ! >>
Nous descendons de l'avion, le soleil m'ébloui et peut à peut, je distingue la ville. Il y a des buildings de partout, des gratte-ciels, des magasins etc…
<< Nous sommes actuellement à notre aéroport. Vous permettez que je vous tutoie, vous pouvez faire de même pour moi.
- Oui bien sûr !
- Donc, je disais, nous sommes à l'aéroport de la MPT. Tu vas bientôt pouvoir rencontrer Robbie Williams, il nous attend dans les locaux ainsi que Mr. Indicho. >>
Nous traversons la piste de lancement puis nous allons dans un énorme immeuble. Nous traversons la salle d'accueil (une fois de plus très riche), puis nous prenons l'ascenseur. Je vois défiler les chiffres : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, eh bah dis donc, 13, 14, ding !
<< Nous y sommes !>> me dit mon nouvel ami. Les portes s'ouvrent et s'offre devant moi un panorama magnifique de la ville ! Une énorme baie vitrée laisse cette vue incroyable. Une fois de plus, il y a des canapés de velours rouge avec comme utilisateurs, Jean Indicho et Robbie Williams. C'est terrible, je ne vais pas tenir longtemps avec tous ces beaux gosses autour de moi ! Je salue tout le monde (français pour Jean et anglais pour Robbie) mais ce dernier ce met à me parler français ! Je suis aux anges ! Même pas besoins de s'enquiquiner à parler anglais (même si je parle presque couramment). Il dit :
<< Bonjour, ton voyage n'a pas été trop long ?
- Non, tout s'est très bien passé, merci.
- Je vais te faire visiter le bâtiment et ta chambre, je suppose que tu es exténuée, me dit Roch
- Oui, merci, je meurs d'envie d'aller me recoucher. >>
Il me fit faire le tour du propriétaire. Il y a des tonnes de salles d'enregistrement, d'instruments, de salles, de chambres etc … J'ai bien cru que ça n'allais jamais finir mais enfin, au 17° étage, à la 3° porte, mon guide s'arrêta.



Alors, suite ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poco73
Admin
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 9:35

wouuuuuu
allé la suite plizzzz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://air-du-temps.your-board.com
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 10:10

je voudrai bien mais j'ai pas fini ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 10:34

Voilà la suite !


<< Ca y est, nous y sommes. C'est la porte de ta chambre. Celle de Jean est la n°4 (elle se trouvait juste en face de ma porte), la chambre de Robbie est la n°2 (à gauche de ma porte) et enfin la mienne est la n°1 ( se trouvant à droite). Je vais là encore te faire visiter ta chambre.
- Mais, dans une chambre, il n'y a pas 36 pièces, lui dis-je en rigolant.
- Peut-être mais il y a la chambre pour dormir, la salle de bain, la salle avec les instruments, le bureau, le hall d'entrée, la penderie et la salle de séjour, ce qui fait 7 salles.
- Mais c'est un vrai appartement !
- C'est comme ça ici ! me répondit-il avec un sourire. >>
Là encore, il m'expliqua tout en détail. Toutes les salles sont immenses : de la chambre à coucher à la salle de séjour, on n'en fini pas ! Je vais essayer de décrire le mieux possible : dans la chambre, ce qui m'a parut vraiment bizarre est la grandeur du lit (ça laisse à supposer des choses …), je peux me faire des bains de pétales de roses ou même de chocolat (au choix !), j'ai un piano à queue à disposition, un micro, une guitare électrique, une guitare sèche (mais à quoi ça sert tout ça ?!), une batterie ( Roch m'a expliqué que toutes les salles étaient insonorisées … (note de l'auteur : là on peut penser des choses !)) , dans le bureau, on trouve du papier à musique à flot, un ordinateur pour travailler, ensuite la penderie est gigantesque et enfin, la salle de séjour est composée d'un écran plasma, d'un canapé, d'une chaîne Hi-Fi dernier cri et d'une plante verte (vive les touches de verdure !). Pour finir, Roch m'a donné deux clés : celle de m'a chambre et :
<< Cette clé, je te laisse découvrir ce qu'elle cache. >> m'a-t-il dit avec un petit sourire en coin et une étincelle dans les yeux … Vraiment "space" cet endroit mais très plaisant !
Je le regarde partir, la tête calée sur le tranchant de la porte à demi-rêveuse, puis je referme la porte derrière moi. Mes bagages étaient tous soigneusement rangés au milieu du salon. Je vais les déballer, ce sera une bonne chose de faite. Pendant que je range mes affaires, je repense à cette clé mystérieuse que j'ai posé sur le bureau en attendant de découvrir ce qu'elle cache, mais aussi curieuse que je suis, je me demande qu'est-ce que la porte de cette clé cache … Surtout qu'il ne me semble pas avoir entendu parler Roch d'une porte fermée … Tant pis, je verrai bien tout à l'heure. Je déballe ma valise et j'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose … Je réfléchis … Non ! J'espère que c'est pas ça ! Pas possible, j'ai oublié tous mes sous-vêtements !!! Noooooooooon !!!!!!!! Comment je vais faire … Je suis obligée d'aller en acheter. Mais je ne connais absolument pas cette ville … Et dire que dans la précipitation, j'en ai oublié mes sous-vêtements, non, pas possible … Je vais regarder dans la penderie … Non, rien. Bon, il faut que je me rende à l'évidence …Je les ai oubliés … Bon, ben, je vais devoir demander qu'on m'emmène en chercher. Mais bon pour l'instant, je vais me reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poco73
Admin
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 10:37

TRO classe surtout le coup des souvetements !! cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://air-du-temps.your-board.com
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 13:32

Sans me venter, quand l'imagination est débordante ^^ ... On peut faire un tas de trucs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 13:43

Au fait : suite ou pas ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 18:18

Bon, plutôt que vous demander à chaque fois, dès que je peux mettre la suite, je la met ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 18:23

Alors je met la suite (je résiste pas hihi !) :

lol!

Aaaaaaaaa (je baille), qu'est-ce qu'il est confortable ce lit ! Mon réveil affiche 8h00. Tiens c'est bizarre avant de me coucher, en regardant sur ma montre il était 9h00 ? A oui, j'allais oublier le décalage horaire. Donc, j'ai bien dormi. Je vais me prendre une douche, tiens. (Quelques minutes plus tard après la douche). A zut, j'ai oublié mes affaires dans la penderie … Je me dirige vers cette salle avec une serviette, j'ouvre le placard et "Aaaaaaaaaaaaa" !
<< Mais qu'est-ce que tu fais là ?!!! dis-je à Robbie Williams
- Moi ? A euh … rien, non je passais par là, enfin euh …
- Bon, ça fait rien mais si tu voulais venir me voir, t'aurais au moins pu éviter de me faire cette mauvaise surprise …
- Non, en fait, avant, je vivais dans cet appartement et quand on m'a demandé d'aller dans la chambre d'à côté, j'ai oublié quelques affaires, donc je voulais juste les récupérer et en t'entendant j'ai pris peur, alors je me suis caché, et voilà où nous en sommes …
- L'incident est clos, ça fait rien mais ça aurait été plus sympa de … enfin bref. Est-ce que tu connais le programme d'aujourd'hui ?
- Détente, nous n'attaquons le travail que lundi. Est-ce que je peux faire quelque chose pour me faire pardonner ?
- Oui, si aujourd'hui c'est détente, j'ai oublié chez moi tous mes sous-vêtements, alors est-ce que tu ne connaîtrais pas par hasard des m…
- Si, si je peux aussi te faire visiter la ville !
- Bon et bien, rendez-vous dans dix minutes au 14° étage !
- Avec plaisir !>>.
Il partit et je me changea. Terrible cette affaire ! Enfin, je me changea, mis une magnifique robe noire sexy, des talons aiguille rouges et un sac à main marron. Je pris l'ascenseur direction 14° étage. Robbie regardait par la fenêtre. J'avance, mes talons font un petit bruit, j'avance encore, on dirait qu'il n'entend rien, je r-avance, je suis derrière lui. Je prend ses épaules à deux mains :
<< Ah, tu as déjà fini ! Cette robe te va à ravir.
- Merci, lui répondis-je en rougissant, on y va ?
- On y va. Suis-moi. >>
Nous prenons l'ascenseur, nous allons au ré de chaussé, nous sortons, nous nous avançons dans un garage et là, une superbe décapotable noire type BM est garée devant nous.
<< Je t'emmène faire un tour ? me dit-il avec un sourire.
- Oui, lui dis-je en lui retournant son sourire. >>
Et nous prenons donc la route. Je vois les immeubles défiler, c'est magnifique. Au bout de 5 minutes de route, nous nous garons dans un parking. Nous descendons de la voiture et commençons à marcher.
<< Au fait, me dit-il, es-tu déjà venue à New York ?
- Non, jamais, je n'ai pas beaucoup voyagé.
- Ah, d'accord. Tu aimes bien faire les boutiques ?
- Oui, c'est génial. Avant, je faisais ça avec ma mère les samedis matin ou après-midi. Ce sont de bons souvenirs, mais là je pense que ça va être le meilleur !
- Sûrement ! Voilà un premier magasin de lingerie on entre ?
- Oui ! >>
Ce magasin est immense ! Et il y a tel choix !
<< As-tu déjà repéré des trucs ?
- Oui, regarde cet ensemble.
- Pas mal ! Et celui-ci, me dit-il avec un grand sourire en montrant un corset auquel on peut rajouter les portes-jarretières.
- Tu as raison, je vais essayer tous ça en cabine.
- Je te suis ! >>
Pendant que nous nous dirigeons vers les cabines, Robbie me montre d'autres propositions. Je prend tout et on verra bien. Nous arrivons devant les cabines. J'entre dans une, mon compagnon m'attend à côté. Je ferme le rideau, essaye le premier corset que mon beau brin ténébreux m'avait montré et met les jarretières. La vache ! je ne m'étais jamais vu avec un ensemble pareil ! Je fais signe à Robbie d'entrer (heureusement les cabines sont assez grandes, je n'aurai pas à défiler en plein milieu des cabines !).
<< Quelle pin-up ! Essaye voir les autres .>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 18:25

Et encore la suite :


Il ressort, je fais ce qu'il m'a dit. J'essaye au moins une dizaine d'ensembles et corsets et enfin le dernier ensemble est un corset rouge vraiment sexy. Je lui refait signe qu'il entre. Je me regarde dans le miroir, Robbie est derrière moi la tête calée sur mon épaule.
<< Qu'est-ce qu'on prend ? lui demandais-je
- Au moins tout.
- Mais, je n'en ai pas les moyens !
- Ah ! Je t'ai pas dit, c'est moi qui paye.
- Quoi ! Mais tous ça représente une somme énorme ! il me fait une série de baisers langoureux dans le cou et me dit enfin
- Mais non. >>
Il sort de la cabine, je me r-habille. Nous apportons les articles à la caisse. Avec tous ta, la caissière ne pouvant résister aux sourires de Robbie, nous fais une remise de 40 % sous prétexte que nous sommes de bons clients et qu'elle est bonne commerçante. Nous sortons du magasin. Je suis gênée, quand même … il faut que je fasse quelque chose …
<< Je ne peux pas accepter tout ça. Comment est-ce que je pourrai te rembourser ? Qu'est-ce qui te ferait plaisir ?
- Ce qui me ferait plaisir ? il s'arrête, se met devant moi et me colle un baiser sur les lèvres …
- Ouah ! C'est la première fois … Ca fait bizarre … Je ne pensais pas que juste ce geste te ferait plaisir …>>
Il ne me répondit pas mais me sourit. Je me sentis toute drôle. Quelle première fois ! Nous reprîmes la route. Il me fit visiter une partie de la ville mais il était midi.
<< Laisse-moi au moins te payer le restaurant.
- Si tu insistes.>>
Alors, nous entrâmes dans un restaurant. Quelqu'un vient nous accueillir, il nous dit de nous asseoir à la table 7. Ce restaurant est très beau : l'ambiance est très asiatique, ah, mais en fait c'est un restaurant asiatique … Que je peut être bête quand je m'y met … On va bien rigoler avec les baguettes ! Donc, nous commandons une grande assiette avec des nems, des rouleaux de printemps, du riz, une salade de soja et autres assortiments et des beignets de légumes. Aussi, nous nous prenons une "tsin tao" qui est une bière. Quelle partie de plaisir ! Mon "lover" n'arrive pas à prendre la nourriture avec les baguettes. Alors au début, je lui "donnais la becqueté" et enfin, il y arriva ! On se regarde dans les yeux : qu'est-ce qu'il peuvent être bleus ses yeux ! Comme ceux de Roch Voisine.
<< C'est la première fois que tu sors avec un homme ? >>
Je m'attendais à tous sauf à ça comme question, je lui répond :
<< Il faut avouer que oui ! en répondant avec un grand sourire. J'ai toujours voulu savoir ce que c'était. Voir toutes ces filles qui sortaient avec des mecs juste pour le cul, ça me faisait me demander ce que ça pouvait faire. Et grâce à toi, j'ai pu savoir.
- Le hasard …
- Non, je ne pense pas que le hasard existe. C'est le résultat de nos karmas.
- Karmas ? Je ne connais pas ce mot.
- Ah, désolée, c'est un terme au bouddhisme …
- Tu es bouddhiste ?
- Je ne peux pas me prétendre bouddhiste, c'est un grand mot. Disons que je le pratique au quotidien.
- Très bien … As-tu fini de manger ?
- Oui et toi ?
- Oui, on continue la visite ?
- Bien sûr ! Ce restaurant t'a fais plaisir ? lui dis-je en payant
- Oui, en tout cas, tu m'as fais découvrir l'art de manger avec les baguettes !
- Tu verras, la prochaine fois que tu mangeras avec, tu seras content de savoir faire ! C'est plaisant de manger avec les baguettes, ça change des couteaux et fourchettes.
- C'est vrai ! me répondit-il en souriant.>>
Nous continuâmes notre balade. Enfin, le soir approchait. Il fallait rentrer. Nous reprîmes la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 20:01

Encore la suite

5 minutes plus tard, nous étions arrivés. Robbie se gara. Je lui dis :
<< J'ai passé une journée merveilleuse grâce à toi.
- C'était la moindre des choses que j'aurai pu faire …
- Tu aurais pu ne pas le faire.
- C'est vrai … Mais ça t'a fait passer de bons moments, enfin, je pense.
- Exactement ! lui dis-je avec un grand sourire et parlant avec les yeux. Jamais je n'oublierai cette journée. C'était tellement génial ! Merci infiniment …
- C'était avec plaisir ! >>
Cette fois-ci, c'est moi qui me suis penchée vers lui. Nous nous embrassâmes : j'avais l'impression de voler. Ces lèvres dégageaient un tel magnétisme ! Enfin, je sortis de la voiture à toute allure et lui dis en rigolant
<< Attrape-moi si tu peux !
- Tu vas voir ! >>
Je commença à partir en direction de l'immeuble de la MPT à toute allure. Robbie essaya de me rattraper (il avait du fermer la voiture et le hangar lui !). J'arriva dans l'ascenseur, les portes se refermèrent devant lui. Il prit l'ascenseur d'à côté (je pense). Les deux ascenseurs montèrent au 17° étage, le mien arriva en premier : je partis en hâte jusqu'à ma chambre, ouvris la porte et la referma tout de suite. Je me dirigea vers le salon et qui je vois dans le canapé ? Roch ET Robbie !
<< Qu'est-ce que vous faîtes tous les deux là ??? Comment t'as fait Robbie pour être si rapide ?!
- Magie ! me répondit-il
- Alors cette journée ? me demanda Roch
- Inoubliable !
- Tu sais, elle pourrait l'être encore plus … >>
Roch venais de parler avec insistance, voulaient-ils …non, quand même pas …
<< Qu'est-ce que vous êtes allés acheter cet après-midi ?
- Des sous-vêtements
- Et ça rend super bien ! dit Robbie
- C'est vrai ? me demanda Roch. Je sens que ce soir … on va encore s'amuser. Mais franchement ils sont rapides : dès le premier soir.
- Oui, effectivement ça m'allait bien.
- Ca te dis un défilé ? me dit Roch.
- Pourquoi pas ? lui répondis-je avec un grand sourire >>


On m'a dit que je pouvais mettre tous les détails ... je ne vais pas me gêner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 21:07

Pour la suite, je voudrai savoir si vous voulez tous les détails ou si je résume en deux mots :


Je partis en direction du hall dans lequel j'avais laissé mes affaires et les emmena dans la chambre pour me changer. Je mis le corset rouge avec les porte-jarretières et les talons aiguille rouges. J'arriva devant mes deux nouveaux "colocataires".
<< Alors ? >>
Roch me fixait avec d'énormes yeux. Il me dévorait déjà du regard. Idem pour Robbie, mais lui m'avait déjà vu. Je m'assoie au milieu d'eux deux. Roch à droite et Robbie à gauche.
<< Tu es magnifique !
- Resplendissante, renchérit Robbie.
- Tu sais, me dit Roch, la clé ce matin que je t'ai donné, elle ouvre une porte.
- Oui, en général les clés ouvrent des portes, lui dis-je en rigolant.
- Ee, oui, ce que je voulais donc dire, c'est que derrière cette porte, il y a quelques objets
- Voir même plusieurs objets …, dit Robbie
- Et donc nous te proposons de l'ouvrir demain soir.
- Pourquoi pas, répondis-je.
- Eh bien nous allons te laisser, dit Robbie, bonne nuit !
- Bonne nuit
- Bonne nuit à toi aussi. >>
Seul Robbie partit. Roch resta quelques instants. Il y eut un moment de blanc : aucune paroles, le vide …Puis nous nous regardâmes dans les yeux. Il se pencha vers moi, me murmura quelque chose que je ne compris pas tout en continuant de se rapprocher de mes lèvres et m'embrassa … Nous nous penchâmes sur le canapé, il se posa sur moi et cet instant du bien durer 2 minutes … J'étais aux anges, je ne contrôlais plus rien mais l'instant était tellement langoureux …( note de l'auteur : le plein fantasme !). Il se redressa mais je resta allongée. J'avais l'impression d'avoir été droguée (même en n'ayant jamais essayé !). Je me leva. Je le regardais avec des yeux doux. Je pense que ce soir, nous étions sur la même longueur d'ondes. J'alla dans ma chambre, il me suivit …




Je vais jusqu'au bout du truc ou je dis simplement qu'on passe la nuit ensemble dans l'histoire ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 22:40

Donc, je vais jusqu'au bout :

Il s'allongea en premier sur le lit. Je me mis en face du lit et lui fit un strip-tease : j'enleva lentement mes chaussures, les jarretières et me mis à quatre pattes au dessus de lui.
<< Je ne pensais pas que tu allais aller jusque là, me murmura Roch.
- Moi non plus … >>
Je l'embrassa puis commença à lui déboutonner sa chemise, à ensuite lui enlever. Je jette sa chemise par terre et je continue à l'embrasser. Ensuite, je défait sa ceinture et fini par lui enlever son pantalon. La suite, nous avons fait l'amour toute la nuit.
Le lendemain matin, je me manqua de hurler en voyant Roch dans mon lit. Me souvenant de notre soirée, je me repris et alla me doucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 23:06

Suite :

Au bout de 2 minutes sous la douche, Roch me rejoint. On sort, on s'habille et je lui demande :
<< C'était bien hier ?
- Je te retourne la question.
- Oui, j'ai trouvé ça super, tout était tellement sensuel …
- Tu te débrouilles bien au lit, pour une première fois !
- Merci, la prochaine fois, tu me diras ce qui va pas.
- Si tu veux. On va manger ?
- Ok .>>
Donc, nous allâmes ensemble à l'étage 5, l'étage-restaurant. Il était 10h00, alors je lui proposa d'aller se faire un petit footing. Il me dit que l'entreprise avait un parcours dans un parc, donc nous y serions tranquilles. Après avoir mangé, nous allâmes courir. Ce parc était très joli : il y avait un étang au milieu et plein de carpes koï. Nous courûmes pendant 30 bonnes minutes et nous tombâmes exténués mais en pleine forme dans l'herbe.
<< Ca fait du bien ! dis-je
- Oui, vive la course !
- Même en n'ayant pas beaucoup dormis, s'est allé tout seul, non ?
- Oui, effectivement.
- Au fait, pourquoi m'as-tu fait prendre des affaires de rechange ?
- Parce qu'il y a des vestiaires. Ca te dit u tour dans les douches ???
- Ouais ! >>
Alors, nous nous dirigeons vers les vestiaires et nous nous abandonnons sous la douche aux pêchés (note de l'auteur : qu'est-ce que c'est bien dit ! ^^).



Alors, suite ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poco73
Admin
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Sam 29 Sep - 23:19

ba oui tu croit quoid ,???


SUITE !!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://air-du-temps.your-board.com
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Lun 1 Oct - 21:18

Voilà la suite :


Après les douches, nous rentrons à l'immeuble. Roch m'a dit qu'il devait faire quelque chose d'urgent, j'ai profité de ce temps libre pour aller sur mon ordinateur. J'ai envoyé des mails à tous mes amis, ma famille. Ensuite, j'ai ouvert un document sur "Word" pour écrire un journal de bord, pour m'en souvenir plus tard ! Je constate que pour l'instant, il n'y a que de bons souvenirs ! Je me souviens de cette journée avec Robbie et cette nuit inoubliable avec Roch … C'est quelque chose quand même, le faire pour la première fois avec un homme ayant de l'expérience et en plus étant une star ! Ah mais au fait, ils ont quel âge ?! Toc toc toc. Tient, qui c'est ??? Je vais ouvrir.
<< Ah bonjour ! Comment vas-tu ? dis-je à mon producteur Jean Indicho.
- Bonjour, je vais bien, merci et toi ?
- La super forme ! Entre, entre ! Que veux-tu ?
- Je voulais que l'on voie quelques instants ce que tu allais devoir chanter avec Roch et Robbie.
- Oui, bien sûr !
- Alors allons-y.>>
Nous partîmes pour l'étage 7. Quand on arriva, je vis une salle gigantesque avec une table de mixage, des instruments, des ordinateurs, etc … Mr Indicho se dirigea vers un piano à queue laqué noir magnifique et me fit signe de venir. A côté, il y avait un meuble, plutôt une bibliothèque entière de partitions ! Il en pris une et l'ouvra à une page. Le titre de la chanson était "By Myself".
<< Je connais cette chanson ! Elle est superbe, c'est une chanson que j'apprécie beaucoup.
- Ca tombe bien, parce que ce sera la chanson principale de cet album. Ce sera celle qui sera connue en première.
- C'est sûr, elle va faire un carton ! Elle est trop belle …
- Toi aussi, marmona-t-il, eee, laisse-moi te la jouer.
- Tu vas aussi chanter ?
- Bien sûr, mais tu m'accompagnes !
- Bon, ben, s'il faut, lui répondis-je avec un grand sourire.>>



Attention, ça devient sérieux ! Si vous voulez la chanson, normalement, je dis bien normalement, je la joue ce vendredi 5 octobre à la chorale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poco73
Admin
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Mar 2 Oct - 19:59

Ok Vendredi sans faute !!! en attendant vivement la suite car sa m'intrigue...Indicho tu dit.? hummmmm....laisse moi reflechir... pitite cochonne !! j'te voit venir c'est en Verland !ALLEZ LES FILLE INDICHO EST EN VERLAND J'VOUS LAISSE DEVINER !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://air-du-temps.your-board.com
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Mar 2 Oct - 21:30

Pas de soucis pour vendredi !!! Ah oui, ce petit jeu avec Mr Indicho ne devrait pas être très difficile Embarassed ! Donc, la suite :


By Myself était la chanson que Roch m'avait chanté mon premier jour aux USA dans l'avion. Mr Indicho avait une voix grave magnifique … C'était à en tomber, il jouait si bien du piano … Et les paroles sont aussi un peu touchantes, oh non, je vais pas pleurer quand même ! Ah bah si … snif … Il a finit, il voit que je pleure.
<< Pourquoi tu pleures ? me dit-il doucement
- Tu … snif … m'as émue …snif.
- Je ne voulais pas te faire pleurer ! >>
Il s'approche plus près de moi, me serre dans ses bras et me colle un bisous sur le front. Quel doué il m'a fait pleurer ! Ca va que c'est de l'émotion. Il continue de me serrer, je pose ma tête sur son épaule gauche. Enfin je me calme.
<< C'est la première fois que quelqu'un me fait pleurer autant juste en chantant une chanson, quelle sensibilité dans la voix !
- Des années d'expériences, me dit-il avec un sourire
- Ah oui ! Je me posais la question … snif … quel âge as-tu ? Sans vouloir être indiscrète.
- J'ai 34 ans. (note de l'auteur : il a rajeunit !!!!!!!!!! Imaginez-le comme ça – oh non il ne vaut mieux pas sinon jeudi … Je plaisante !!!!!-)
- Pas possible ! Tu fais super jeune ! Je t'aurai donné la vingtaine !
- …, il rougit seulement, merci !
- C'est la vérité ! Enfin bref, je suis très contente que l'on fasse cette chanson. Est-ce que mes deux coopérateurs ont la même sensibilité ?
- Oui.
- Ca va être dur de ne pas pleurer …
- Mais non, tout ira bien, et puis il y aura toujours quelqu'un pour te consoler, me dit-il avec un petit sourire au coin.
- Merci !
- Voilà, c'est tout, je voulais juste te montrer ce que tu allais devoir faire.
- Eh bien, c'est rapide ! Je vais alors retourner me reposer dans ma chambre. Je me dirigea vers la porte de l'ascenseur.
- Attend ! Rendez-vous ce soir 20 h 00 à l'étage 17.
- D'accord. Donc à ce soir.
- A ce soir, repose-toi bien !>>
Je monta dans ma chambre. Il était 14 h 00 je n'avais pas mangé ce midi, ça fait rien. Bon, j'ai besoins d'un repos bien mérité ! Avec cette nuit blanche ou presque … Ron … ZZZZZZZZZZ Dodo. 18 h 00. J'ai bien dormi ! Je me lève, me dirige vers la salle de bain pour me peigner. Je me regarde dans la glace. Tiens, c'est bizarre, je n'ai plus de gloss ! Peut-être que mes lèvres l'ont absorbé ? Enfin bref, j'ai les cheveux en bataille. Je me peigne, me remaquille un petit coup. Il me reste 2 heures avant le rendez-vous. Je vais me détendre sur le piano à queue de ma salle de musique. D'ailleurs, c'est une coutume ici d'insonoriser toutes les pièces ??? Bizarre … Donc je me détend en jouant diverses partitions, toujours mes préférées. Je repense à mes amis avec qui on passait des soirées entières à s'amuser à jouer tous ensemble des instrument : certains jouaient de la guitare électrique, de la guitare sèche, d'autres de la batterie, etc … J'entend un bruit. Je m'arrête, me lève, et voit Robbie.
<< Bonsoir Océane, je voudrai que tu mettes ta guêpière noire ce soir juste pour me faire plaisir avec ta robe noire, tu sais, celle que tu as mise l'autre jour, la super sex. !
- Oui si tu veux, pourquoi ?
- Non, juste comme ça, me répondit-il avec un sourire, vous savez, celui auquel on ne peut pas résister …
- Bon, eh bien …
- Merci ! A tout à l'heure ! >>
Il part. Bon, je mettrai ma robe noire sexy et ma guêpière. Je vais alors me passer un coup sous la douche. Il est 19h15, j'ai juste le temps.
19 h 45, voilà je suis prête !




J'aimerai pas être vous parce que là je suis sadique, la suite va être TRES intéressante !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Mar 2 Oct - 21:48

Je prend l'ascenseur et me rend à l'étage 17. Oulà ! Il y a du monde : sont présents : Roch, Robbie et Jean. Ca fait du monde ! Tiens, aussi quelqu'un a mis un parfum qui sent super bon !
<< Salut ! me dit Jean. Voilà, on va se faire un petit resto tous les 4.
- Ah d'accord ! C'était ça ! Donc on y va ! >>
Alors, nous descendons tous, nous montons dans la même voiture décapotable dans laquelle j'étais avec Robbie. C'est Roch qui conduit. Jean est assis avec moi à l'arrière.
<< Comment s'appelle le restaurant dans lequel nous allons ?
- Antronica, c'est un restaurant très réputé pour sa bonne musique et ses plats succulents.
- Mais ça va encore coûter une fortune !
- Ne t'inquiète pas ! >>
Donc, nous arrivons devant ce restaurant. Une grosse enseigne lumineuse perce la nuit d'une couleur bleue fluorescente. Nous entrons, nous sommes accueillis comme des rois et nous choisissons notre menu. Nous restons tous simples et prenons de grosses salades faites de différentes sortes de salades, de carottes, de sojas, etc … Nous prenons aussi du vin : une vendange tardive de 10 ans. Nous en prenons un verre pour l'apéritif. Il est exquis ! Jamais je n'ai bu de vin si bon ! C'est un bouquet riche : on peut sentir des arômes de fraises des bois, le raisin très sucré et encore plein d'autres goûts. Mr Indicho s'absente un moment en cuisine. Pourquoi il va las-bas ??? C'est vraiment bizarre. Qu'est-ce que je peux me répéter avec ce mot ! Tout est bizarre ici ! Donc, nous mangeons, Roch est appelé pour chanter une chanson d'amour et ne manque pas de me regarder dans les yeux … Je constate quelque chose d'étrange : plus je mange, plus je me sens bizarre et a comme des envies des hommes autours de moi … Il n'aurait quand même pas fait mettre de l'aphrodisiaque dans ma salade ?! Mieux vaut ne pas y penser. Je perd le contrôle de moi-même mais suis quand même totalement consciente. Le vin me fait tourner la tête.
<< Tu te souviens de ce que l'on t'a dit hier soir avec Robbie ? me dit Roch.
- Oui oui, la mystérieuse porte ! Je meurs d'envie de savoir ce qu'il y a dedans ! >>
Je ne savais pas ce que je venais de dire ! Ils se regardèrent tous et me regardèrent ensuite comme une proie. J'étais complètement cuite pas l'alcool. Eux, un peu moins, évidemment ils ont l'habitude ! Nous repartons aux QG et nous nous rendons dans ma chambre …


Quelle sadique je peux être !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poco73
Admin
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Mer 3 Oct - 14:48

NAAAAAAAAN !!!T'ES MALADE !!!
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://air-du-temps.your-board.com
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Mer 3 Oct - 20:12

Moi ? Malade ? Non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Mer 3 Oct - 20:32

Voilà !

Roch prit la clef qui ouvre on ne sait quoi, se dirigea vers ma chambre, nous fit tous rentrer, alluma la lumière et ferma la porte. En fait, la porte mystérieuse était derrière le battant de la porte ! Alors il l'ouvrit et il se cachait derrière un placard dans lequel y était stocké plein d'objets comme une cravache, plusieurs paires de menottes, de la chantilly, des fraises (on dirait qu'on vient de les mettre tellement elles sont fraîches !), des framboise, et pleins de trucs ! Je n'en cru pas mes yeux ! Déjà que j'étais complètement pompette mais alors là j'étais littéralement sidérée !
<< Dites voir les mecs, c'est pour faire quoi tous ces accessoires ?
- Ca ? répondit Robbie avec une voix grave et séductrice. Tous ça c'est pour ce soir.
- Ah bon, c'est nouveau ou c'est encore une coutume de chez-vous d'accueillir les jeunes filles en faisant des plans à 4 ? Je ne suis pas du tout fâchée mais ce n'est pas un peu trop tôt ?
- Tu sais, il n'est jamais trop tôt, me répondit Jean.
- C'est vrai, il a raison, répliqua Robbie. Ca te fait de l'expérience !
- Oui, mais bon …C'est pas que je veux pas mais … >>
Là je me sentie vraiment très bizarre. L'alcool et l'aphrodisiaques firent d'un seul coup à l'apogée leurs effets, mais là, je ne me contrôla plus et mes amis s'en rendirent compte.
<< Alors, on commence ? dit Jean visiblement très excité.
- Oui ! répondis-je. >>



Mais pour la suite, je ne voudrai pas heuter la sensibilité des personnes potentielles de lire ce qui va suivre, donc : détails ou pas détails ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poco73
Admin
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Mer 3 Oct - 22:02

tinquiete ch'ui habitué a ce genre de chose alors mets les details si sa te chante !je traine su les forums depuis au moi deux ans ! cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://air-du-temps.your-board.com
Roch Voisine je t'aime

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 24
Localisation : Dans mon lit et ailleurs (on se demande bien où !!!)

MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   Jeu 4 Oct - 20:45

Donc, voilà : régalez-vous les filles !

<< Dites voir les mecs, vous me faîtes un petit strip tease ?
- Super bonne idée ! me dit Roch
- Je parie que ce sera moi le meilleur, dit Jean.
- Arrête tes avances, je te bat facilement ! répliqua Robbie.
- Eh bien, le meilleurs aura une petite gâterie ! >>
Alors je m'allongea sur le lit et les regarda. On mit la musique, eee … Je ne sais plus le nom. Ils commencèrent sur le rythme de le chanson soit à défaire la boucle de la ceinture, soit par déboutonner leurs chemises sexy. Je dois avouer que Roch se débrouillait très bien ! Il commença par déboutonner un à un les boutons de sa chemise blanche, puis l'enleva et me la jeta en plein visage. Je ris et l'enleva de mon visage. Pendant ce temps, Jean délassait ses chaussures et enlevait ses chaussettes et Robbie défaisait sa boucle de ceinture et la laissa pendouiller avant de se mettre à défaire sa chemise. Jean (je vais le surnommer James ! ) défit sa chemise, la fit tournoyer autour de sa tête avec un grand sourire. Ils n'arrêtaient pas de me faire rire ! Robbie lui aussi avait enlevé sa chemise. Ils étaient tous torse nu. Ils vinrent sur le lit : Robbie, à droite passa à droite, Jean au milieu passa sur le lit et Roch à gauche passa à gauche. Ils se mirent chacun à un côté (on aurait dit qu'ils avaient répété tellement tout était coordonné !) et me firent chacun un kiss sur la joue droite, la joue gauche et sur la bouche ! J'étais morte de rire ! C'était bien vu le coup de m'embrasser tous en même temps ! Ils retournèrent à leurs places respectives. Jean, ayant déjà défait ses chaussures défit tout en lenteur sa ceinture, l'enleva et attendit sur le rythme ses coéquipiers qui délassaient leurs chaussures et enlevaient leurs chaussettes. Ils se remirent debout et comme eux avaient déjà enlevé leurs ceintures, ils se mirent à descendre leurs braguettes, enlevèrent leurs pantalons et se dressa devant moi un magnifique tableau de beau mecs en calbute !


Alors ça vous plait le début ? suite ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans titre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire sans titre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire sans parole ...
» Loona-59
» Films pas cons pour enfants de six ans
» un peuple sans histoire est un peuple sans avenir...
» l'histoire de l'Opinel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PX :: coin histoire :: fanfiction-
Sauter vers: